NATIVITÉ DU SEIGNEUR

« La grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ »

(Luc 2, 1-14 ; Jean 1, 1-18)

Nous avons attendu, nous y sommes. Nous nous sommes préparés, nous sommes arrivés. Nous avons cherché à comprendre, nous accueillons le mystère. Noël est là aux portes de nos villes, aux portes de nos vies, aux portes de nos cœurs. Noël, un mot qui fait la différence et qui nous emporte immédiatement dans la gloire céleste, dans la simplicité terrestre, dans la qualité de nos relations.

C’est Noël !

Peut-on y résister ? Peut-on s’y opposer ? Peut-on l’ignorer ?

Noël : une flamme brûle en nous, capables d’aimer, capables du meilleur, capables de Dieu !

Noël : une espérance brille en nous, capables du bien, capables de justice, capables de vérité !

Noël : la communion s’installe en nous, capables d’unité, capables de différences, capables de l’Esprit !

 

C’est Noël !

La simplicité a vaincu le monde, la beauté est entrée dans le monde, la lumière a illuminé le monde.

Un Enfant si faible et si grand, si fragile et si fort, si humain et si divin.

Un Dieu puissant et faible, éternel mais entré dans le temps, infini et si limité.

 

C’est Noël !

Une étable et un ciel étoilé, une mangeoire et un trône céleste, emmailloté de lune et de soleil.

Une mère virginale, une épouse aimée, une reine pauvre mais vêtue d’étoiles.

Une famille unie, un couple dépassé, un projet sauveur.

 

C’est Noël !

Le Verbe de Dieu se fait chair, la Parole Divine se fait visible, la Sagesse éternelle est donnée.

Le Divin rejoint l’Humain, la foi et la raison s’accordent, le Ciel et la terre s’unissent dans l’amour.

La Paradis est ouvert, le Cœur de Dieu s’émeut, la communion est possible.

 

C’est Noël !

Soudain, nos cœurs se font généreux, nos cœurs veulent aimer, nos désirs se purifient.

Soudain, les opposés se rencontrent, les ennemis se parlent, les conflits s’évanouissent

Soudain, le Ciel est si proche, la Terre est si belle, l’univers chante à l’unisson.

 

C’est Noël !

Oui, la Lumière de Noël, c’est Jésus-Christ. Il est Lumière dans nos ténèbres, Lumière dans les nuits de la vie, Lumière dans les consciences en recherche.

Oui, la Grâce de Noël, c’est Jésus-Christ. Il est Grâce qui pardonne, Grâce qui réconcilie, Grâce qui plonge nos personnes dans la miséricorde divine.

Oui, la Vérité de Noël, c’est Jésus-Christ. Il est Vérité du Père éternel, Vérité de la vocation filiale de l’humanité, Vérité de la communion trinitaire.

Oui, l’Amour de Noël, c’est Jésus-Christ. Il est Amour qui s’incarne, Amour qui se donne, Amour qui ressuscite.

 

Avec Marie, nous l’entourons de tendresse. Avec Joseph, nous l’acceptons dans nos vies. Avec Jean le Baptiste, nous exultons de joie. Avec les bergers, nous nous agenouillons. Avec les Mages, nous apportons nos présents. Avec les anges, nous chantons le Gloria éternel.

Avec les étoiles, nous brillons de beauté. Avec le soleil, nous éclairons le monde. Avec la création, nous manifestons notre plénitude.

Avec l’âne et le bœuf, nous réchauffons Jésus. Avec les moutons, nous offrons notre innocence. Avec la plus simple des créatures, nous restons étonnés, émerveillés, conquis.

 

Jésus, fils de Marie, préserve en nous ce regard d’enfant et de pureté.

Jésus, Fils de Dieu, délivre-nous de tout acte inhumain

Jésus, mon frère et mon Seigneur

Que l’amour brille enfin en moi

JOYEUX NOËL

P. Francis

This entry was posted in Année C, Français, Père Francis, Saison de Noël. Bookmark the permalink.